Mon expérience prendra effet le 1er Janvier 2014 et prendra fin le 31 janvier 2014. Elle à pour but plusieurs raisons. Découvrir, réfléchir, et mettre en œuvre les actions intéressantes sur le long terme.

Découvrir les alternatives alimentaires : Consommer de saison, local quand possible, biologique quand possible, et fait maison. Pouvoir se nourrir sainement en recherchant dans les aliments sélectionnés, tout les apports utiles et essentiel pour notre corps, tout en se passant de chairs animales, et produits issus de l’élevage animal.

Réfléchir à l’impact écologique de notre alimentation, et réfléchir à tout ce superflu qu’on nous vends comme étant indispensable.

Mettre en œuvre sur le long terme, un équilibre alimentaire, sans excès quel qu’il soit, afin de profiter des richesses locale, et de toute la diversité alimentaire possible et intéressante. 

Comme j’ai déjà pu le dire, mon but n’est pas de devenir végétarien, ni végétalien, mais de comprendre, de découvrir une alternative riche, écologique, et économique. Apprendre par cette expérience à découvrir un juste milieu dans notre consommation, diminuer la viande et les produits issu de l’élevage industriel. Il y a quelques mois, j’avais pensé suivre un régime alimentaire végétarien, mais, après réflexion et information, il est évident que le régime alimentaire végétalien est plus proche d’une construction écologique.

Le but à long terme n’étant pas de retrouver viande/poisson/fromage/oeuf/etc… à tout les repas, je compte appliquer un retour plus stricte à un suivi alimentaire que je m’étais imposé pendant plusieurs mois. A savoir, ne pas dépasser deux repas/viande par semaine. Mais, je n’excluais pas le fromage, et me permettais souvent un troisième jour avec du poisson. J’avais appris également à diminuer considérablement les quantités de viande,  et à ne choisir exclusivement de la viande locale. Je compte bien dès février, rester sur des bases du mode alimentaire végétaliens, en ne favorisant cette fois ci, qu’un repas par semaine ou je pourrais incorporer un aliment banni du végétalisme. 

Nous verrons par la suite, attendons déjà de réaliser cette expérience. Pour me préparer, je vais tenter aujourd’hui la conception d’un Seitan maison.

A bientôt!

Publicités