Recherche

Flexi Butcher

Le végétalisme vu par un boucher/charcutier

Mois

janvier 2014

Sauce minute!

Pour ce midi, donc todu poêlé à l’ail des ours et purée. Mais pour le coup, j’avais envie d’une petite sauce rapide et bonne.

 

Image

 

Je suis donc parti sur une sauce : graine de courge/oignon fumé/navets séchés, flambé à la liqueur de plante, et déglacé à la sauce soja et au vinaigre balsamique.

Excellent 🙂

 

pour la sauce :

 

-Faire revenir dans un peu d’huile d’olive, l’oignon et les graines de courges

-Faire flamber avec l’alcool de son choix

-déglacer à la sauce soja et au vinaigre balsamique

-Rajouter les navets séchés, préalablement les faire tremper dans de l’eau froide

-mettre une pincée de sucre non raffinés

 

Image

 

 

Publicités

Tofu Maison!!!

Bonjour.

Voilà, première expérience de tofu fumé!

 

Je suis parti sur deux bases. Un tofu nature, et un tofu épicé :

 

Image

Le tofu nature, c’est 1 litre de lait de soja. Celui aux épices c’est avec deux litres. Pour l’épicé, je l’ai agrémenté d’ail des ours, curry, paprika, échalotes, poivre.

J’ai fait fumé le tout avec quelques oignons et un peu d’ail, j’ai oublié de mettre le tempeh que je voulais absolument essayé, ce sera pour la semaine prochaine 😉

 

Image

Le tofu épicé s’est parfumé plus légèrement que le nature, je l’avais laissé dans on étamine, pour le fumer en douceur, il n’était pas totalement pressé.

 

Pour ce midi, on va se faire un petit gratin de PDT/carottes avec oignons et ail fumé, un peu de sarrasin, et accompagné de tofu poêlé à l’ail des ours.

Voilà, bonne journée à vous et à bientôt!

 

 

Hop hop hop,

 

j’ai fais une première portion de tofu à faire fumer, et j’en refais une demain. Avec le kit, c’est tout simple, je mettrais une photo demain, et une autre une fois fumé. Je n’avais jamais réussi à faire du tofu ferme puisque je n’arrivais pas à la presser correctement. En tout cas, là, ça prend forme.

J’ai hâte de recommencer le lait de soja maison afin d’y parvenir sans souci.

 

Pour ce soir, j’ai fais dans le simple, un mélange Riz complet/azukis/sarrasin, avec un peu d’oignon et de carottes crus. C’est dingue, je ne mangeais que très peu de légumes crus par avant, et là, j’aime beaucoup ça, que ce soit choux ou carottes, et même la courge.

De par le fait que je ne prends pas mon expérience comme un « régime » (ce qui n’est de toute façon, vraiment pas le cas), j’arrive très bien à me passer de tout ce que le végétalisme bannit. Ma Femme qui a préférer opter pour le végétarisme pour le mois de janvier (elle était végétarienne avant de me rencontrer), peut se balader avec du fromage devant moi, aucun problème.

Et ça c’est vraiment cool. Même au boulot quand ils cassent la croûte, je suis totalement satisfait de mes clémentines ou autres fruit.

 

Bref, tout va bien, 20 jours aujourd’hui, et toujours vivant 😀

Feinéantise dominical.

Et ouai, pour une fois que je ne travaille pas le dimanche et que j’aurais pu prendre le temps de faire de belles photos…Jusqu’au bout j’ai fais le mexicain.

Première expérience du lait de soja, pas très concluante. Je m’y suis mal pris. J’ai tout de même pu l’utiliser pour faire ma béchamel. Mais je pense savoir comme rectifier le tir pour les prochains essai, c’est déjà un bon point.

Le repas à été succulent, ma mère à eu pas mal d’idée. Elle nous a préparé un apéritif à base de soja et de noix de cajou, avec des toast de pain noir, et de « fromage » de soja au poivron, et au poivre. Avec des feuilles de jeunes endives, recouvert de graines germées, et de taboulé, et une autre version à base d’avocat oignon et mangue. Vraiment très bon.

 

On a eu le droit à sa soupe de poireau gratinée au four avec une crème de soja à l’orange. Succulent aussi, ça me donne des idées pour des soupes futures. Ses lasagnes, était à base de tofu aux herbes, et de légumes. Pour le coup, j’ai préféré mes lasagnes aux azukis. Mais j’ai encore un plat complet, pas besoin de cuisiner pour deux jours, pour les déjeuners.

Le dessert! Aie aie aie! Une tarte pomme poire amande à se damner! Et une autre tarte (un peu trop sucrée pour moi, j’ai perdu l’habitude du trop sucré il y a pas mal de temps déjà) type linztorte à la confiture, et à la pâte avec de la cannelle. Bon, mais trop sucré. Mais rien à dire, pour une personne qui n’a jamais cuisiné Végétalien, c’était très très bon.

Cependant, j’ai reçu mes cadeaux de noel, que je ne peux pas manger à cause de la composition, heureusement, un paquet de chocolat à la liqueur (alsacien et traditionnel, artisanal) était une exception 🙂

Très bonne journée, j’ai également reçu du soja jaune dé-pelliculé français, bio, et sans ogm afin de retenter mon expérience car, oui, enlever la pellicule soi même prends pas mal de temps! J’ai aussi reçu 3 bouteilles de lait de soja qui allait passer à la trappe en biocoop, du coup, j’en ferais du tofu.

A bientôt 😉

Dimanche sans cuisine

Bonsoir.

 

Peu de nouveauté aujourd’hui,  je n’ai pas eu le temps de préparer mon lait de soja, que je ferais demain matin rapidement.

Demain, j’étais censé descendre en Haute-Saône, pour faire le repas de Noël avec mes parents et mes soeurs. Tout le monde devait se retrouver autour d’un repas végétalien préparé par ma mère, qui à volontiers voulu se prêter au jeu. Mon conducteur attitré pour ce genre de voyage ne pouvant prendre la voiture, et moi n’étant qu’un cycliste, mission impossible. C’est donc le repas qui vient à nous, et visiblement, ma chère mère n’a pas chômé.

J’ai vaguement entendu que le départ du repas se ferait sur une soupe de poireau et d’une crème à l’orange, suivi de lasagne végétalienne (pour le troc je dois faire la béchamel, très simple, à faire, et aussi bon qu’une béchamel classique!) et de deux tartes en dessert. Il devait y avoir du sorbet, mais ce ne sera évidemment pas possible.

Du coup, mis à part le lait de soja et la béchamel je n’ai rien à faire, et ça, c’est plutôt sympa (surtout que j’ai posé mon dimanche, et que je pourrais donc vraiment faire le mexicain 🙂 )

Donc, je pourrais prendre de belles photos demain, et vous présenter les recettes de ma mère, inspiré par le site végémiam.

Quand à moi, je pourrais reprendre une activité culinaire dès dimanche soir, car j’aurais du Tofu à confectionner en avance, afin de le préparer à la fumaison. Et, par la même occasion, je pourrais faire fumer de l’ail (excellent, l’ail fumé!) et quelques oignons. Niveau saveur, c’est exceptionnel. J’essaierais par la même occasion de faire fumer la portion de Tempeh que j’ai, afin d’avoir un point de comparaison et de définir de quelle manière je le préfère.

Bonne soirée à vous et à demain 🙂

Burger Végétal (suite)

Image

Les galettes toutes prêtes! Lentilles, Quinoa, Sarrasin, Oignon, Ail, Carottes!

C’est pas mal pour un début!

Et voici l’assiette Burger Végétal :

 

 

Image

Pain maison, que j’ai tartiné de « fromage » de soja aux fines herbes, accompagné d’une bonne petite salade de carottes râpées, repas simple, et riche en goût.

Les galettes sont bonne, mais je les ferais plus fine la prochaine fois, et chercherais d’autre saveurs, pour cette première, je suis parti sur un mélange d’épice façon curry et paprika.

A savoir que cela à bien plus de goût qu’avec un steack haché de boeuf! Nous sommes évidemment très loin de la consistance de la viande, mais en terme de goût, je trouve cela bien meilleur!

Burger Végétal

Bonjour,

Aujourd’hui, je vais essayer de réaliser mes propres galettes de céréales, et aussi, du pain maison pour expérimenter des Burgers Végétaux.

Je vais partir sur une base quinoa sarrasin et lentilles, et pleins d’épices évidemment. Pour le pain, j’ai déjà essayé une recette mais elle n’était pas parfaite. J’ai pu manger le pain, mais je n’ai pu en faire des burgers.

Je vais aussi cette semaine, expérimenter le lait de soja maison et sans machine, qui pourrait grosso modo, produire un litre de lait de soja pour environ 0.35 cts, contre 1.55 environ en magasin. Une économie non négligeable, mais également peut d’emballage, donc, un impact beaucoup moins important sur l’environnement.

Si mon expérience fonctionne, je vais pouvoir me lancer dans ma fabrication de tofu fumé, et de tofu épicé. Je pense pouvoir économiser facilement 15 à 20 euros par mois. Ce qui est vraiment intéressant.

Si j’arrive à créer mes galettes de céréales, cela peut représenter aussi une économie intéressante d’environ 10 euros par mois environ, et toujours, un impact moindre sur l’environnement.

Je commence à recenser les producteurs locaux de céréales, afin de pouvoir au mieux, m’approvisionner en local, car, OUI, je compte m’intéresser plus en profondeur au mode alimentaire végétalien, qui me plait beaucoup. Que ce soit au niveau gustatif, économique, et écologique.

Si mon expérience du jour se porte bien, je pourrais vous poster quelques photos.

Ce midi, je n’ai pas pris la peine de cuisiner quelque chose de présentable, mais je me suis pourtant bien régalé, riz/lentille/sarrasin, et tofu rosso poêlé. Un régal.

Je ne me souviens plus si j’en ai parlé, mais mon repas purée de pdt/courge à la vapeur et tofu rosso au sarasin, c’était divinement bon, au point que je suis content d’avoir loupé mon idée de base.

A ce soir, si mes burgers maisons sont beau et bon 😉

Recette de rattrapage

Bonsoir,

ce soir, j’avais prévu de réaliser une idée très fraîche! Je voulais préparer un potimarron farci au Sarrasin/tofu Rosso, mais, il y a un mais. Tout partais bien pourtant : Image

La courge à la vapeur, afin d’entamer la cuisson, pour la vider plus facilement, et la remplir de sa garniture :

Image

Oignon revenu à la poêle avec un peu d’huile d’Olive, le tofu Rosso, et le sarrasin, piment, ail des ours, déglacé au vin de noix.

Mais, j’ai laissé le potimarron trop longtemps, et celui ci ne tenait donc pas pour être farci. J’ai donc récupéré la chair du potimarron, vite fait bien fait au cuiseur vapeur, j’ai mis à cuire quelques pommes de terre avec un oignon, afin de faire une purée PDT/Potimarron, avec un peu de fromage de soja aux herbes, et d’ail/persil. J’ai saupoudré la purée d’un peu de levure de bière, et basta!

 

Image

C’est en train de gratiner rapidement au four, et je m’en vais déguster ça devant un docu sur le nucléaire. En tout cas, ça sent très bon. Prochainement, vu qu’il me reste encore un potimarron, je retenterais l’expérience en passant le potimarron pendant 20 minutes seulement avant de le travailler et de le farcir pour la fin de cuisson. Il ne faut pas rester sur un échec!

 

A Demain 😉

Bonsoir,

 

un petit passage rapide pour dire que le repas à plu à nos invités. Les nems surtout, dont j’étais très content (merci le cuiseur vapeur) et le dessert, au top. J’ai bien fait de modifier la recette de base à mon goût.

Cette semaine, je vais tenter de fabriquer mon propre lait de soja à partir de graine pelliculée, et donc aussi, mon tofu, et me pencher également sur la fabrication de galette.

J’ai deux ou trois trucs en préparation pour le blog, mais je ne serais pas très présent avant Jeudi.

Bonne soirée, et à bientôt 🙂

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑