Image

 

Ne m’en voulez pas pour la photo, j’ai égaré il y a peu la carte de mon reflex :/

 

J’en reprendrais une demain au moment de couper les lasagnes, histoire de voir les couches. Recette simple, mais je ne gouterais pas avant demain, cependant, j’ai confiance.

Pour cette recette, j’ai cuit environ 100 grammes de haricots azukis pendant environ 30 minutes, en démarrant à l’eau froide avec un demi oignon, une gousse d’ail, et un peu de bicarbonate. Après les 30 premières minutes, j’ai rajouté une poignée de pst (protéine de soja texturée) que j’avais préalablement fait tremper dans de l’eau froide (comme les azukis au passage).

Ensuite, dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, j’ai fais suer le reste de mon oignon, et j’ai rajouté une courgette coupée en cube. J’ai ensuite recouvert avec le mélange azukis/pst,  de la sauce tomate, un peu de lait de soja et quelques épices. Ensuite j’ai monté mes lasagnes. J’ai réalisé une béchamel rapide à base d’huile d’olive, de farine de pois chiche et de lait de soja. Un peu d’épices (sel, poivre, paprika et sauce soja) et des algues. J’ai recouvert mes lasagnes de cette béchamel et de levure maltée pour le côté gratiné, à 180 degré pendant 40 minutes environ.

 

Simplement. Je vous tiendrais au jus demain ;).

 

P.S : pour les Pst, j’en avais acheté il y a pas mal de temps, et j’en avais pas mal en stock, j’essaye de les distillé au fur et à mesure. Cependant, ce n’est pas un ingrédient que je compte utiliser en masse dans mon expérience et pour l’avenir. J’aime bien, pour la texture, mais je suis assez peu renseigné sur la méthode d’obtention de ces protéines. Tant que je n’arrive pas à trouver quelques choses de sérieux sur le sujet, je pense m’abstenir d’en acheter à nouveau.

Publicités