M’y voilà.

Enfin, après tant d’efforts, de coups durs, de passage laborieux, j’ai dépassé le stade de la phase 1 de ma métamorphose. La chrysalide encore timide et frêle commence à se craqueler. Le papillon n’est pas loin, encore quelques efforts. Mais le plus dur est derrière moi. Un tiers de mon corps s’en est allé, parti en lambeaux, morceaux par morceaux, particules par particules. 40 kilos et des poussières, 40 kilos que je ne supportais plus. J’avais beau m’assumer face aux regards des autres, ce n’était plus le cas à travers mes yeux.

Deux ans de vagues et de remous. Deux années, à tantôt s’acharner, tantôt prendre le temps, tantôt déprimer de ne rien voir bouger sur une balance maudite. 24 long mois, à respecter un changement alimentaire parfois compliqué, et plutôt strict. Non pas pour la quantité, mais strict sur les saveurs, les mélanges de parfums, les fixateurs de goûts. Deux ans à ne pouvoir pleinement satisfaire mes démarches personnelles, concernant un mode alimentaire qui me permettrait une meilleure santé, un moindre impact écologique et une construction économique locale pour défendre une agriculture saine et sereine.

Enfin! Cette phase 1 touche à sa fin. Enfin, je vais pouvoir m’investir corps et âmes dans une démarche saine et complète. Je peux ouvrir les portes, je peux dépasser le stade des expériences. Je peux parler de flexitarisme concrètement. Diminuer la viande, considérablement, frôler la neutralité numérique. Continuer à bannir tout produits laitiers. Je construit un avenir, un phénix prêt à surgir et à croquer à dents pleine la joie de vivre ses convictions les plus fortes.

Fini les discours, place à l’action.

Bienvenue au mois d’Aout, qui sera une dernière expérience avant la ligne droite et finale. Une expérience pour se préparer, se mettre en place. Encore un mois de végétalisme complet, avant de construire mon idéal. Un mode flexitarien, locavore, francovore, bio (et conventionnel de qualité si pas bio). Un mode flexitarien sérieux, et poussé à ses plus profonds retranchements.

J’envisage de me baser sur le végétalisme, avec une journée par semaine d’omnivorisme, ou moins, si je peux m’en passer. Privilégier les instants omnivores pour les occasions d’invitations, repas de famille et consorts. Ou, pour m’autoriser des petits délices dont je suis amoureux. Sans tomber dans un abus, juste une saveur, avec parcimonie.

Aujourd’hui, est le jour de ma nouvelle vie. Et j’ai commencé sur des chapeaux de roues.

Bien que la première phase soit achevée, la phase deux est là pour m’empêcher tout débordement. Les index Glycémiques? Non, on ne laisse pas tomber, mais on s’autorise quelques aliments supplémentaires dans la création gustative, à condition de maintenir son nouveau corps. J’ai encore quelques kilos superflu à faire fuir, et je suis bien décidé à garder une alimentation stricte.

J’ai d’ailleurs commencé la semaine dernière, à me remettre à niveau concernant l’association végétalisme/index glycémique. Et j’en ai sorti de belles choses.

A commencer par un kebab revisité, vegan, et compatible pour un repas Protido-Lipidique :

KEBVEGAN


Il s’agit ici, d’une soca à base de farine de pois chiche, lait de soja, et sauce tomate. Sur laquelle j’ai déposé un ketchup maison à faible IG, réalisé à partir d’une sauce tomate, d’épices, et de sirop d’agave (sucre autorisé, que j’utilise au minimum dans mon alimentation) J’y ai ajouté des tomates fraiches (bio, variété ancienne….un pur régal) du choux rouge émincé et mariné avec oignons et huile d’olive/balsamique, et, pour le trône, du Seitan maison cuit dans un bouillon au Miso.

Joie!

J’ai pu découvrir aussi, deux variétés de pâtes alimentaire, fabriquée en France, à partir de farine de lentille. L’une à base de lentille vertes, l’autre, à base de lentilles corail. IG bas, et possible d’incorporer en repas PL (Protido-Lipidique) ou GP (Glucido-protidique)

Ici, utilisé pour mon premier jour officiel :

LENTILLE

Cuites dans un bouillon au Miso, et ensuite poêlée avec un oignon émincé, des épices, et du Tempeh. Agrémenté de douce tomate délicieuse.

Vraiment, pas mal 🙂

Enfin content de trouver des pâtes qui conviennent à mon alimentation, mon corps n’acceptant pas les pâtes à base de céréales dans l’optique d’un contrôle du poids, et surtout, interdit en plat PL.

Voilà pour les nouveautés 🙂

En espérant découvrir plein de bonnes choses prochainement, et en espérant créer de nouvelles saveurs dans les jours à venir.

Publicités